En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Échanges scolaires

Echange scolaire franco-italien 2019 - 2020

Par admin emmanuel-mounier, publié le mardi 22 mai 2018 22:32 - Mis à jour le lundi 11 mai 2020 21:07
Logo ARA.png

VOUS POUVEZ AUSSI CONSULTER LA RUBRIQUE ESABAC (ICI)

AFIN D’AVOIR DES INFORMATIONS SUR LES

ÉCHANGES SCOLAIRES AVEC L’ITALIE !

BILAN DU PROJET D’ÉCHANGE CULTUREL 2019 - 2020

LYCÉE MOUNIER DE GRENOBLE / LYCÉE COPERNICO DE BRESCIA (ITALIE)

 

 

Pour l'année scolaire 2019 - 2020, 25 élèves étudiant l'italien au lycée Emmanuel MOUNIER ont pu participer à un échange scolaire avec le lycée italien Niccolò COPERNICO de Brescia (Lombardie), notre partenaire depuis quatre ans. Cet échange a bénéficié d'une aide de la part de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de son dispositif éducatif nommé « DÉCOUVERTE RÉGION » . En voici le bilan :

 

1 - Rappel du projet et des objectifs

 

* La genèse du projet

Le projet d’échange culturel pour lequel nous avons demandé un financement à la région Auvergne-Rhône-Alpes est né de la volonté de rendre plus concrète la dimension européenne pour nos élèves venant d’horizons divers. Nous souhaitions que ce projet d’échange favorise la mixité sociale de notre lycée et offre aux élèves une ouverture linguistique, culturelle et citoyenne. C’est dans cet esprit que nous, professeurs d’italien et d’histoire-géographie, avons proposé un échange culturel aux élèves italianisants du lycée.

 

* Les objectifs

Ce projet répond ainsi à un double objectif :

- d’une part, améliorer les compétences linguistiques des élèves pour leur permettre de mieux communiquer et renforcer l’acquisition de connaissances culturelles et civilisationnelles du pays de la langue étudiée, bases de l’enseignement des langues vivantes au lycée et

- d’autre part, permettre aux élèves de participer à une formation différente de dimension européenne mais aussi leur donner le goût et l’envie de participer à d’autres projets européens dans le cadre de leur future poursuite d’études post-baccalauréat.

Ces objectifs ambitionnent de répondre à l’axe trois du contrat d’objectifs, à savoir « un parcours d’ouverture culturelle pour une réussite de chacun » et plus précisément le vecteur de progrès n°4 qui stipule que : « dans le cadre de la recherche action de lutte contre les discriminations et grâce à la richesse et à la diversité des enseignements de langues, des projets et des moments de convivialités culturelles et linguistiques sont organisés à destination des élèves et des parents » .

Le projet proposé dépassait le cadre d’un simple échange linguistique basé sur la réciprocité et avait pour ambition de créer un véritable partenariat pédagogique entre les deux établissements avec le développement d’un travail collaboratif en amont et en aval du temps d’échange scolaire, entre enseignants, d’une part, et entre élèves participants, d’autre part.

 

* Les finalités

Elles étaient :

- linguistiques (communiquer en langue italienne aussi bien dans un contexte formel qu’informel) et disciplinaires (géographie, art, sciences, littérature), et

- éducatives (s’ouvrir à la connaissance de l’autre, dépasser les stéréotypes culturels, savoir être autonome dans un contexte nouveau, collaborer dans un projet commun, être accueillant).

 

2 - La réalisation

 

* Le programme

 

Le séjour en Italie des 25 élèves français de Seconde, Première et Terminale du lycée Emmanuel MOUNIER a eu lieu du 12 au 19 octobre 2019. Le séjour en France des 25 élèves italiens de 3ème année du Liceo Niccolò COPERNICO de Brescia qui aurait dû se dérouler du 08 au 15 mars 2020 n’a malheureusement pas pu avoir lieu à cause des restrictions sanitaires liées au Covid-19.

Lors de la phase d’échange en Italie, les élèves ont été en immersion dans le lycée d’accueil et ont pu suivre des activités pédagogiques telles que des cours et des conférences et effectuer des visites culturelles sur le thème prédéfini en amont : « L’alimentation : manger local, manger global » (cf. programme).

La réalisation du programme d’accueil des élèves italiens à Grenoble, qui n’a pas pu avoir lieu, avait pourtant été préparée en étroite collaboration avec les élèves, lesquels ont été partie prenante dans la réalisation de plusieurs activités de visite.

 

* Évaluation et plus-value apportée par ce projet

 

Au niveau disciplinaire, nous avons pu constater une évolution positive chez la plupart des élèves dans la pratique orale de la langue. En effet, le fait d’être en contact avec des jeunes de leurs âges, d’être en immersion dans une famille leur a permis de se désinhiber. Suite à cet échange, ils ont moins peur de prendre la parole et de faire des erreurs en cours et ils réussissent à développer des stratégies de contournement, lorsqu’ils sont en difficulté, pour se faire comprendre, chose difficile à leur faire entendre dans le contexte scolaire avant la réalisation de cet échange.

Concernant l’interdisciplinarité, l’échange a permis aux élèves une meilleure compréhension des enjeux économiques, humains et environnementaux de la thématique « L’alimentation : manger local, manger global » par le biais des visites que nous avons pu effectuées en Italie au Musée de la Science et de la Technologie de Milan avec deux ateliers d’expérimentation ( « Dentro il cibo » et « L’importanza dell’acido » ) et dans un lycée hôtelier de Bergame avec là encore deux ateliers d’expérimentation (« Il benessere della pelle » et « La dieta alimentare » ).

Malheureusement, les activités prévues en France n’ont pas pu être réalisées comme, par exemple, la visite guidée gourmande du vieux Lyon ou encore la visite de la Maison Pascalis de Bourg-de-Péage (spécialisée dans les pognes) et de la Cité du Chocolat Valrhona à Tain-l’Hermitage.

 

Au niveau éducatif, tous les objectifs que nous nous étions fixés se sont concrétisés. En effet, les élèves français se sont montrés enthousiastes et désireux d’accueillir de la meilleure manière leurs correspondants et ceux qui craignaient d’accueillir chez eux un élève étranger, ont vaincu leurs réticences.

D’autre part, la majeure partie des élèves des deux lycées a été en relation par le biais des nouvelles technologies (WhatsApp, Facebook) avant et après notre venue en Italie.

Pour conclure, cet échange a abouti à de réelles amitiés pour beaucoup d’élèves qui sont toujours en contact même si la dynamique de cet échange a été différente de celle des années précédentes à cause du fait qu’il n’y a pas eu de phase retour (accueil des élèves italiens en France) à cause de la pandémie de Covid-19. Cette situation inédite a laissé un sentiment d’inachevé à la fois chez les élèves et chez les professeurs porteurs du projet.

 

Au niveau financier, la participation de la région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 2.500 euros a permis d’alléger le coût de cet échange pour les 25 élèves et leur famille.

 

3 - Diffusion

 

Pour rendre compte de la plus-value de cet échange, un carnet de voyage a été demandé aux élèves à des fins pédagogiques pour vérifier ce qu’ils avaient retenu des différentes visites. Ces carnets ont été ensuite présentés en cours d’italien aux élèves qui n’ont pas pu participer à l’échange. Cette réflexion sur le bilan de leur échange (ce qu’ils ont aimé ou pas), leurs impressions (ce qui les a surpris / étonnés, des anecdotes) a fait ensuite l’objet d’un travail en classe sur les stéréotypes. Ces carnets de voyage devaient également être présentés aux visiteurs (futurs élèves, parents) lors de la journée « Portes ouvertes » du lycée qui aurait dû se tenir le samedi 28 mars 2020.

 

En conclusion, malgré un échange qui n’a pas pu être mené jusqu’à son terme à cause de la crise sanitaire, nous souhaitons remercier la région Auvergne-Rhône-Alpes pour cet apport financier sans lequel notre projet n'aurait pas rencontré une adhésion aussi importante auprès des élèves et de leur famille.

Elisabeth BERTUZZI et Maxime BRUN, professeurs ditalien,
Marie GALLINO, professeur dhistoire-géographie
Pièces jointes

À télécharger

 / 1